Besoin d'aide ?

Le drive Agneau de lait des Pyrénées est de retour !

C’était prévu, mais les mesures sanitaires ont avancé son retour : les coopératives CAOSO, AXURIA et AOBB et les 700 éleveurs d’Agneau de lait des Pyrénées qu’elles représentent organisent à nouveau un drive afin de vendre leurs produits en direct au consommateur. Dès le jeudi 12 novembre 2020, les consommateurs pourront commander leur agneau de lait des Pyrénées pour une livraison le 28 novembre en Pyrénées Atlantique et le 5 décembre à Bordeaux. D’autres livraisons viendront en suivant, jusqu’au printemps si les consommateurs sont au rendez-vous.

Les éleveurs ont eu tout l’été en montagne pour réfléchir à de nombreuses nouveautés : cette année, en plus des colis d’agneaux entiers, des colis de demi-agneaux sont proposés à la vente. Tous sont emballés sous vide donc facilement congelables, contenant chacun gigots, épaules et carrés de côtes. Un système de parrainage a été mis en place, et la livraison sera prochainement disponible à domicile partout en France via Chronofresh. Comme au printemps, les éleveurs réaliseront eux-mêmes la livraison dans une quarantaine de points de livraison en 64, et plusieurs points en 40 et 33. Afin de soutenir le personnel soignant dans cette crise sanitaire de grande ampleur, 1€ par commande leur sera reversé. Pour rappel, au printemps, ce sont 3044€ qui ont pu être récoltés et reversés grâce à la participation de tous.

Dans ce contexte de crise sanitaire liée au Covid-19, et avec la fermeture des restaurants, principaux clients d’agneaux de lait des Pyrénées, la filière est en crise et fait appel aux consommateurs locaux pour la soutenir. Les éleveurs s’unissent afin de sauver leur production et appellent à la solidarité des consommateurs. Cette initiative est d’autant plus importante que l’agneau de lait est une production saisonnière, qui ne peut être reportée, et la filière doit donc trouver d’urgence des débouchées pour ses 150 000 agneaux produits annuellement.

L’agneau de lait des Pyrénées est un produit qui se différencie des agneaux classiques, en raison de son goût suave et sa finesse, mais aussi par ses certifications IGP et Label Rouge qui garantissent sa qualité. Il est nourri exclusivement au lait de sa mère par tétée au pis, ce qui rend sa chair plus juteuse, plus fondante et légèrement plus grasse qu’un agneau classique. Il est très apprécié des chefs français comme Alain Ducasse, Yannick Alléno, Michel Guérard, Hélène Darroze et bien d’autres.

La première édition de l’évènement lors du confinement au printemps avait récolté un franc succès et avait permis de vendre plus de 3000 agneaux. Loin du potentiel de production, ce soutien avait tout de même permis aux éleveurs de gérer la crise. Les consommateurs du Pays-Basque, du Béarn et de la Gironde avaient largement soutenu le projet et ainsi évité le drame aux nombreux éleveurs producteurs de lait et d’agneau de lait.